Crédit d’impôt isolation

Crédit d’impôt isolation

Si vous décidez d’améliorer l’isolation thermique de votre logement vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d’un crédit d’impôt sur l’isolant et ses accessoires de pose, si les travaux sont réalisés par une entreprise.

Le crédit d’impôt n’est pas une déduction sur le revenu imposable. C’est est un montant à déduire directement de l’impôt à payer. Si le montant du crédit d’impôt dépasse le montant de votre impôt sur le revenu, le Trésor Public émet un chèque de remboursement des dépenses d’isolation (selon sommes plafonnées).

crédit impôt isolation

Quels sont les travaux concernés par le crédit d’impôt ?

Dans le cadre de travaux d’isolation thermique, vous devez présenter la facture d’une entreprise ou d’un artisan distinguant le montant des matériaux isolants et la main d’œuvre. L’artisan retenu pour les travaux devra notamment préciser la performance des matériaux isolants.

Les différents équipements, matériaux et appareils bénéficiant du crédit d’impôt sont précisés par l’arrêté ministériel du 13 novembre 2007.

Les dépenses prises en compte pour le calcul comprennent :

  • L’isolant,
  • Les plaques de plâtre,
  • Les ossatures métalliques,
  • Les accessoires destinés à renforcer l’isolation,
  • La main d’œuvre pour les travaux d’isolation des parois opaques
    (murs, sols et planchers, combles et plafonds).

Le taux du crédit d’impôt

La base du remboursement est de 25% sur le montant total (matériaux + main d’œuvre), mais celui ci est porté à 40% sous certaines conditions :

  • Le logement doit être achevé depuis le 1er janvier 1977,
  • L’installation doit être réalisé par un professionnel au plus tard le 31 décembre de la 2ème année qui suit celle de l’acquisition du logement.